Passer au contenu principal
Ozias Leduc, un artiste entre ciel et terre
Musées numériques Canada

Plan du site | Remerciements et crédits | Vos commentaires | English Version

Sur la terre comme au ciel

Vue d'ensemble de l'intérieur de l'Église Saint-Romuald de Farnham, en direction de l'autel.
Sur la terre comme au ciel
Sur la terre comme au ciel

Église Saint-Romuald de Farnham

Église Saint-Romuald de Farnham

C’est en 1858 que Monseigneur Jean-Charles Prince commande la construction d’une église de pierre afin de répondre aux besoins de la population de Saint-Romuald de Farnham. La petite église de bois aux dimensions réduites ne permet pas de desservir la population croissante de fidèles. Sous la supervision d'Édouard Springer, prêtre de la paroisse, la chantier a lieu de 1858 à 1865.  

Quarante ans plus tard, le curé Joseph-Magloire Laflamme demande à Leduc de prendre en charge la décoration de l’église. Au total, il produira trente-quatre tableaux entre 1905 et 1912.

La thématique retenue par le curé Laflamme englobe les thèmes de l'enseignement et celui de la fondation de l’Église catholique. Leduc y voit l'opportunité de communiquer ses propres idéaux relatifs à l’importance de l’éducation des fidèles par l'art. 

Tout comme pour la décoration de l'église de Saint-Hilaire, ce projet reflète la tendance graduelle de Leduc de délaisser la copie des grands maîtres européens au profit d'un style plus personnel. Ce changement est perceptible dans les œuvres Le Sermon sur la Montagne ou encore La Présentation de Marie au Temple

La facture de Leduc est plus léchée. Dans Le Couronnement de la Vierge et La Sainte Famille à l’Atelier des autels latéraux, l'artiste sépare les personnages principaux des arrières-fonds par des coups de pinceaux plus précis et distincts. 

On voit également d'autres changements dans sa manière de peindre. Il aplanit sa représentation de l’espace en simplifiant ses compositions et en réduisant sa palette. Il uniformise la répartition des ombres et de la lumière. Il crée à partir de hachures des effets tourbillonnants et spiralés qui contribuent à la représentation d'éléments des oeuvres, comme l’air, les nuages, les arbres et les vêtements. 

Malheureusement, au fils des années plusieurs œuvres ont été retouchées, modifiées, cachées ou surpeintes, ainsi que différents éléments de décoration enlevés ou remplacés. Quoique les sujets sont conservés, la subtilité des oeuvres originales de Leduc a en grande partie été effacée.

Visite guidée

Église Saint-Romuald de Farnham
Téléchargez en format WebM (7,4 Mo)
Téléchargez en format MP4 (11 Mo)

Haut de page