Le chevalier cuivré

  • Artiste
  • Lieu
    St-Charles-sur-Richelieu, quai, chemin des Patriotes

Le chevalier cuivré est une espèce menacée que l'on ne retrouve nulle part ailleurs qu'au Québec et plus particulièrement dans la rivière Richelieu. La forme de ses écailles, rappelant l'armure métallique des chevaliers, de même que sa couleur cuivrée, lui ont valu ce noble nom. La rivière Richelieu est le seul cours d'eau où des activités de reproduction sont confirmées. Une aire d'alevinage a d'ailleurs été identifiée dans la rivière Richelieu, entre le barrage de Saint-Ours et le bassin de Chambly, plus précisément dans le secteur de l'île Jeannotte et de l'île aux Cerfs à Saint-Charles-sur-Richelieu.

Le 1er mars 1695, le gouverneur Frontenac concède une quatrième seigneurie sur le bord du Richelieu à François Hertel de la Fresnière, militaire, en considération de ses bons et loyaux services à la patrie. Cette seigneurie, baptisée par François Hertel Saint-François-le-Neuf, deviendra plus tard Saint-Charles-sur-Richelieu, en l'honneur de l'évêque Charles Borromée.