La bernache / L'outarde

Le terme outarde est familièrement utilisé pour nommer la bernache du Canada. Cet usage est attesté dès les récits de Cartier et de Champlain. Ce nom proviendrait de sa ressemblance avec le mâle de l'outarde canepetière qui, pourtant, en est totalement différente puisque la bernache est un oiseau aquatique et l'autre, terrestre. Cette confusion remonte à l'arrivée des premiers explorateurs. Le mont Saint-Hilaire a été désigné Refuge d'oiseaux migrateurs en 1960. Les bernaches du Canada se rassemblent par centaines sur le lac Hertel en automne, durant la période de migratoire.

C'est en décembre 1694 que le gouverneur Frontenac concède la seigneurie de Rouville à Jean-Baptiste Hertel. Le mont est nommé en l'honneur de saint Hilaire de Poitiers, qui fut évêque de Poitiers vers 350. La municipalité de la paroisse de Saint-Hilaire fut créée en 1855. En 1912, une partie du territoire fut érigée en municipalité de village. En 1963, le village devient Ville de Saint-Hilaire-sur-Richelieu. En 1966, la petite corporation municipale de Mont-Saint-Hilaire (le secteur de la montagne et de la plaine agricole), créée en 1950, se joint à Saint-Hilaire-sur-Richelieu sous le nom de Ville de Mont-Saint-Hilaire.