Jean-Louis Slézac – Le Nid

Du 3 mai au 7 juin

Slézac fait partie de ces artistes autodidactes trop souvent discret dont l’œuvre est tout à fait étonnante. Au même titre qu’un Arthur Villeneuve peignait de manière obsessionnelle chaque racoin de sa maison, Slézak nous propose une immersion passionnée dans les racoins de sa mémoire par le truchement de sculptures de bois. Ces œuvres, qui représentent divers objets familiers ; un seau, un ballon de plage, un hachoir à viande, ont pour missions de remémorer à l’artiste de nombreux souvenirs et d’en être les gardiens mais aussi d’accueillir d’improbables nids d’oiseaux. Si vous demandez à Jean-Louis Slézak d’expliquer son travail, il vous dira « je fais des cabanes d’oiseaux ».  
Mais lorsque vous verrez ses sculptures vous n’en reviendrez pas.

Le Nid, une exposition ludique irrésistible, à voir en famille.