Jordi Bonet, un cri d’amour

Le Musée des beaux-arts présente, jusqu’au 29 septembre, l’exposition Jordi Bonet, un cri d’amour. Cette exposition révèle la carrière chargée de l’artiste, ainsi que son intérêt pour les matériaux divers : peinture, sculpture, sérigraphie, murale. Le travail artistique de Jordi Bonet exprime sa vie courte, mais intense. Décédé en 1979, à l’âge de 47 ans, Bonet n'a démontré qu’une parcelle de tout son savoir et son ingéniosité artistique. Cette exposition souligne le 40e anniversaire de décès de l’artiste, mais également son apport à l’art québécois.

Par des documents d’archives et des œuvres préparatoires, l’exposition met également de l’avant Mort, espace et liberté, la murale conçue par Bonet en 1969, pour le Grand Théâtre de Québec. Le musée fait valoir l’importance de cette œuvre de béton ainsi que la polémique qui s’en suivi. À l’aube du 50e anniversaire de cette création, ce triptyque démontre toute la complexité des artistes à réaliser des œuvres publiques à cette époque.